21 avril 2020 Commentaires fermés

Investissements d’avenir

Investissements d’avenir dans Universités d'Occitanie Label-IA

 

Le programme Investissements d’Avenir, ce sont 35 milliards d’euros, dont 22 milliards d’euros destinés à l’enseignement supérieur et à la recherche pour renforcer la compétitivité française sur la scène mondiale. Sur ces 22 milliards d’euros, près de 18 milliards prennent la forme d’appels à projets compétitifs. L’Université de Montpellier est fortement impliquée dans ce programme à travers de nombreux projets dont elle est porteuse ou partenaire.

EquipEx

 

EXcellence CenTer on Antimonides

Dotation : 4,2 millions d’euros
Objectif :créer un centre de recherche de référence sur la photonique infra-rouge qui est considérée comme une technologie clé pour les futures applications dans les domaines des communications (multimédia), de l’énergie (cellules solaires), de l’imagerie (pour la santé, la sécurité, la défense, …), et des capteurs.
Les apports du projet
EXTRA permettra de développer de nouveaux composants optoélectroniques (émetteurs et détecteurs de lumière) opérant dans l’infra-rouge pour ces champs d’application.
Les partenaires UM : IES, CTM

 

 

La région Languedoc-Roussillon s’est placée parmi les meilleures avec 21 LabEx dont 5 portés par l’Université de Montpellier.

 

Centre méditerranéen de l’environnement et de la biodiversité

Objectif : proposer des réponses aux problèmes d’environnement induits par l’érosion de la biodiversité et les changements planétaires sur les systèmes écologiques et les sociétés humaines.
Établissement porteur : Université de Montpellier
Partenaires : Université Paul-Valéry Montpellier, Sup’Agro, EPHE, CNRS, CIRAD, IRD, INRA
Coordinateur du projet : Philippe Jarne, Centre d’Écologie Fonctionnelle et Évolutive (CEFE)

 

 

ECELLFRANCE est une plateforme nationale dédiée à la thérapie cellulaire basée sur l’utilisation de cellules souches adultes pour le traitement des maladies dégénératives.

ECELLFRANCE a pour objectif d’harmoniser et d’optimiser les différentes étapes nécessaires au développement des « cellules souches médicament » et de la médecine régénératrice.

ECELLFRANCE propose aux équipes académiques ou industrielles qui feront appel à l’infrastructure, d’optimiser leur programme de montage d’essai clinique dans le domaine des thérapies cellulaires en les accompagnant dans les différentes phases de leur projet : validation du projet, réalisation d’études précliniques, montage de dossiers réglementaires, production de CSM à usage clinique, mise en place d’essais cliniques de phase I et II avec suivi des patients.

Établissement porteur : Université de Montpellier
Partenaires : Université de Montpellier, CNRS, Inserm, Université Paul Sabatier Toulouse III, CHU Grenoble, EFS, CTSA
Coordinateur du projet : Christian Jorgensen

 

L’institut Carnot Chimie Balard Cirimat réunit 20 équipes de recherche autour de 5 thématiques : chimie et procédés durables, énergie, santé, matériaux haute performance, matériaux pour le transport. Cette mise en réseau des compétences a vocation à répondre au mieux aux enjeux économiques et sociétaux à travers des partenariats avec des entreprises.

Le cœur de l’activité des équipes de recherche concerne l’élaboration maîtrisée, la caractérisation et l’étude du comportement de molécules et de matériaux haute performance pour l’énergie, la « chimie verte », la préservation/valorisation des ressources, la protection de l’environnement, les transports et la santé.

L’institut Carnot Chimie Balard Cirimat est fortement engagé dans la recherche partenariale auprès des entreprises françaises et étrangères. Il réalise chaque année plus de 130 contrats de recherche collaborative et plus de 110 contrats de recherche subventionnée en réponse à des besoins de PME et de grandes entreprises.

Tutelles : CNRS, ENSCM, INP de Toulouse, Université Paul Sabatier et Université de Montpellier
Réseau : L’institut Carnot Chimie Balard Cirimat fait partie du réseau national des 38 instituts Carnot. Crées en 2006, ils ont pour objectif principal le développement de la recherche partenariale.

 

Kyomed

Issue du projet CR2i, Kyomed réunit des équipes spécialistes de la santé et des TIC pour rendre la médecine de demain personnalisée, prédictive, préventive et participative. Ces objectifs se concrétisent autour de 3 secteurs d’activité synergiques : biomarqueurs, e-santé et traitement de données.

  1. Grâce à sa plateforme biomarqueurs, Kyomed identifie et développe des marqueurs génomiques, protéiques ou lipidiques permettant de prédire, diagnostiquer et suivre diverses pathologies.
  2. Kyomed accompagne et accélère le développement de solutions de santé innovantes. L’entreprise évalue en Living Lab l’usage de ces solutions auprès des citoyens, patients et professionnels de santé, et apporte des expertises complémentaires (TIC, biotechnologies, design, réglementaire) dans une démarche de conception collaborative.
  3. Enfin, la plateforme informatique permet d’optimiser l’interopérabilité et analyser les données qu’elles soient moléculaires, biologiques, biochimiques, issues d’objets connectés

Établissement porteur : Entreprise privée SAS Kyomed
Partenaires : Université de Montpellier, Institut du Cancer de Montpellier (ICM), Altera Group, SAS Bioguild (Acobiom, Amylgen, ASA, CEISO, Histalim, I2A, Phylogen), Association CR2i en LR (Sanofi, CHRU Montpellier, CHU Nîmes, EFS, Ecole des Mines d’Alès, Institut Mines Télécom, Pôle de compétitivité Eurobiomed)
Coordinateur du projet : Daniel Laune

 

 

Source : https://www.umontpellier.fr/recherche/investissements-davenir

Les commentaires sont fermés.

Psycognition |
ELIANE TRUCHET |
Botanica et la germination ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Botanica et la germination ...
| Etudepsyaudric
| Insolite93