3 avril 2020 Commentaires fermés

« La Mobilité du futur dans nos villes » : chercheurs et urbanistes imaginent les transports de l’avenir

Extrait du documentaire « La Mobilité du futur dans nos villes », de Christian Vogel.

 

Des taxis volants. Mais aussi des trains autonomes ultrarapides avec batteries sur le toit, des voitures sans chauffeur, des navettes fluviales high-tech, de petits bus autonomes ou même des drones à deux ou trois passagers… Pour se déplacer dans les prochaines décennies, fluidifier un trafic devenu cauchemardesque dans les grandes agglomérations et réduire drastiquement le rejet de CO2 dans l’atmosphère, les idées ne manquent pas.

 

L’intérêt de ce documentaire est de donner la parole à des personnalités qui expérimentent dès à présent des solutions pour les transports de demain. Chercheurs en informatique, urbanistes, experts en mobilité, toutes et tous proposent des solutions. Et ce qui ressemblait encore à de la science-fiction prend soudain forme sous nos yeux : technologies de pointe, maquettes grandeur nature, tests plus ou moins concluants en milieu urbain, le futur est déjà là.

« Nous n’irons plus au boulot par la route, mais par les airs ! », affirme un chercheur en informatique allemand, en pointe sur le développement d’hélicoptères électriques et fervent partisan de taxis aériens. La voiture autonome ? « Même si un véhicule sans chauffeur manquera toujours du fameux septième sens en cas d’imprévu, la machine est parfois un meilleur régulateur que l’humain. La simple présence de quelques voitures autonomes sur les routes permettrait de fluidifier l’ensemble du trafic, de le lisser, en quelque sorte », avance un autre chercheur.

Repenser l’infrastructure des villes

Beaucoup moins enthousiaste, l’urbaniste Peter Calthorpe estime, lui, que l’urgence est de reconfigurer les villes afin de réduire le temps de trajet entre domicile et lieu de travail : « La seule solution pour plus de mobilité, c’est moins de trafic ! » Repenser l’infrastructure des villes est essentiel. Dans l’idéal, il faudrait que de plus en plus de gens vivent près de leur lieu de travail. Douce utopie ?

Parmi les autres pistes évoquées, le développement des transports de masse par rail séduit.

Car le train, c’est l’optimisation d’un espace restreint et une grande capacité de chargement. Mais il faudrait investir massivement dans la numérisation des systèmes d’aiguillages à travers toute l’Europe avant que ne roule l’étonnant train autonome présenté dans ce documentaire : long de près de 200 mètres, pouvant atteindre 400 km/h tout en transportant jusqu’à 800 passagers. Pour rappel, chaque année, dans le monde, plus d’un million de personnes meurent sur la route.

 

 

Source : https://www.lemonde.fr/culture/article/2020/03/28/la-mobilite-du-futur-dans-nos-villes-chercheurs-et-urbanistes-imaginent-les-transports-de-l-avenir_6034787_3246.html

Les commentaires sont fermés.

Psycognition |
ELIANE TRUCHET |
Botanica et la germination ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Botanica et la germination ...
| Etudepsyaudric
| Insolite93