6 décembre 2019 Commentaires fermés

Toulouse au top des universités françaises en matière d’accueil des étudiants étrangers

Depuis quatre ans, l'espace Welcome Desk accueille les étudiants pour toutes les formalités administratives. / © Université fédérale de Toulouse

 

 

L’université fédérale de Toulouse vient de décrocher trois étoiles au label « Bienvenue en France », créé il y a un an par le ministère de l’enseignement supérieur pour distinguer les établissements qui facilitent l’accueil et l’intégration des étudiants internationaux.

 

C’est la note maximale. Trois étoiles au label « Bienvenue en France », attribuées par Campus France pour une durée de quatre ans : voilà ce que vient d’obtenir l’université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées.

Anastasia Iline, la directrice générale adjointe de Campus France, cet organisme public créé en 2010 pour promouvoir à l’étranger le système d’enseignement supérieur et de formation professionnelle français, est venue à Toulouse, ce vendredi 22 novembre 2019, pour rencontrer les membres de l’université fédérale. Elle a salué le travail mis en oeuvre ici pour l’accueil des étudiants étrangers. Toulouse en effet est dynamique en la matière, avec 16 000 étudiants internationaux accueillis chaque année, soit 14 %, contre 12,5 % en moyenne en France. 

Un enjeu majeur pour la France

Philippe Raimbault, le président de l’université fédérale de Toulouse, l’a bien dit : le rayonnement de l’enseignement supérieur à l’international est un enjeu majeur. Or, la France est en retard sur ce sujet, face aux universités américaines, canadiennes ou encore asiatiques. Alors même que la qualité des enseignements français n’est plus à démontrer.
Toulouse, elle, a fait depuis longtemps un priorité de l’accueil des étudiants étrangers. Et ses efforts payent visiblement aujourd’hui. 

Mais concrètement, que veut dire accueillir (et bien accueillir) les jeunes étrangers désireux d’étudier en France ?

Faciliter toutes les démarches

A Toulouse, oeuvrer à une meilleure intégration des étudiants étrangers passe par une aide très concrète à l’installation. En amont, un site, Toul’Box, permet aux étudiants de préparer leur arrivée : depuis 5 ans, il propose des services clé en main : réservation de logement, service d’accueil à l’aéroport, ouverture d’un compte en banque, établissement d’une carte de transport.

Une fois arrivés à Toulouse, les étudiants (étrangers mais pas seulement) passe par le Welcome Desk de Toulouse. Cet espace situé dans l’université fédérale, allées Jules-Guesde, a ouvert ses portes en 2015. On y trouve, toute l’année, des guichets de la préfecture pour établir des titres de séjour, des guichets de la CAF (caisse d’assurance maladie) pour les allocations, du Crous pour les logements, de la CPAM pour la couverture santé.

Unique en France, le Welcome Desk a accueilli plus de 255 000 étudiants depuis son ouverture en 2015.

 

Tout au même endroit

 

 

Magdalena est arrivée de Moldavie en septembre dernier. Titulaire d’une bourse, elle vient passer l’année universitaire à Toulouse, à l’université Jean-Jaurès dans le cadre d’un échange Erasmus. Ce vendredi 22 novembre, elle vient régler un problème de logement : « Il y a beaucoup de démarches, beaucoup de papiers à remplir. Des fois, je suis un peu découragée…« . Face à elle, un agent de la CAF, détaché à l’année au Welcome Desk, va tenter de répondre à sa demande.

Hassan, lui, est arrivé cette année du Maroc, il est venu ici chercher un titre de séjour : « C’est simple, tout est regroupé, on peut tout faire ou presque au même endroit. L’accueil est mieux que je ne l’avais imaginé…« 

On vient du monde entier étudier à Toulouse : parmi les nationalités les plus représentées, la Chine et la Maroc. Viennent ensuite la Tunisie et l’Algérie. Toutes les filières attirent les jeunes internationaux, particulièrement la médecine, l’électronique, le génie mécanique, le droit, l’économie…

Aller plus loin

Si elle est parmi les plus attractives des établissements français, l’université fédérale de Toulouse n’entend pas se reposer sur ses lauriers, en l’occurrence sur ses trois étoiles. Pour Philippe Raimbault, président de ladite université, « au-delà de la reconnaissance, la question à se poser, c’est « C’est quoi, l’étape suivante ? Il y a ici une volonté de continuer, renforcer et mettre en visibilité nos actions, si on veut être dans la compétition mondiale. Et la question de l’accueil, c’est ce qui fait hésiter un étudiant entre nous et une autre destination« . 

L’université fédérale a donc décidé de renforcer trois de ces actions. 

  • La formation en Anglais de tous les personnels
  • La filière Français Langues Etrangères (FLE) qui permet aux étrangers de parfaire leur apprentissage du Français
  • Le parrainage des étudiants, pour rompre l’isolement

L’université en est consciente : un meilleur accueil des étudiants étrangers, c’est une meilleure image à l’international mais également en France car toute amélioration a aussi des conséquences concrètes et positives sur les étudiants français. Et facilite la mobilité sortante.

La France, 4ème pays d’accueil des étudiants internationaux au monde, s’est fixé comme objectif d’augmenter de 50 % le nombre d »étudiants étrangers accueillis en 2027…

 

 

source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/haute-garonne/toulouse/toulouse-au-top-universites-francaises-matiere-accueil-etudiants-etrangers-1753127.html

Les commentaires sont fermés.

Psycognition |
ELIANE TRUCHET |
Botanica et la germination ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Botanica et la germination ...
| Etudepsyaudric
| Insolite93