10 août 2019 Commentaires fermés

Les murs deviennent tactiles grâce à Marienka

 

Les murs deviennent tactiles grâce à Marienka dans Tarn

 

 

 

 

 

Créée en juillet 2017 par Margaux Bardou, suite à une formation artistique en design, métier d’art et nouvelles technologies, la société Marianka a développé « La Matière Bavarde ». Il s’agit de surfaces amovibles et interactives dotées de fonctionnalités interactives, grâce à une technologie brevetée. Après un premier essai réussi auprès des hôtels de luxe (grâce à une présentation notamment au salon EquipHotel à Paris en novembre 2018), la startup a mis au point une gamme de produits de sous-couches (enduits, mortiers, mais aussi panneaux de bois), permettant de transformer tous types de revêtements muraux en matières actives. En plus d’être esthétique, cette technologie permet de répondre à de nombreux besoins.

Les utilisations possibles de cette technologie sont vastes. Le capteur pourrait déclencher de la musique, servir d’alarme, comptabiliser le nombre d’entrées dans un magasin, mettre en marche des appareils électriques. L’une des principales utilisations de cette technologie est sans doute dans les systèmes d’interrupteurs. Ces derniers peuvent souffrir de plusieurs défauts: manque d’esthétique, problème de positionnement, ou encore problèmes d’hygiène dans certains environnements.

La sous couche de ce produit permet ainsi de rendre tactile n’importe quelle surface, pouvant donc la transformer potentiellement en interrupteur.

 

 

 

 

 

La surface pouvant être de grande dimension, il est possible d’utiliser cette sous souche sur une zone de 1m2 par exemple (ou bien plus selon les besoins). Ainsi on ne cherche plus la zone à activer. Pratique pour des personnes à mobilité réduite par exemple, qui peuvent ainsi accéder plus facilement aux « interrupteurs ». Ou encore dans des lieux fréquentés par les enfants: parfois les interrupteurs sont trop hauts pour eux, on peut donc tout à fait réaliser une zone tactile qui s’étende du sol jusqu’à 1,2m par exemple.

 

Ces enduits devraient être proposés prochainement aux professionnels du bâtiment, et pourraient beaucoup intéresser les intégrateurs domotiques, qui pourraient par exemple déterminer le lancement de scènes et scénarios selon les surfaces. Grâce à cette sous couche, n’importe quelle matière peut devenir sensitive, tant qu’elle ne dépasse pas les 2cm d’épaisseur, ce qui laisse libre cours à l’imagination.

 

A noter que des panneaux amovibles sont également disponibles, quand il n’est pas possible de refaire des travaux. Dans ce cas un panneau aux dimensions personnalisées peut être fixé sur un mur, un meuble, etc. pour devenir un interrupteur géant et design. La société Marianka a d’ailleurs créé de nombreux panneaux très designs, prêts à l’emploi.

 

 

Source : https://blog.domadoo.fr

Les commentaires sont fermés.

Psycognition |
ELIANE TRUCHET |
Botanica et la germination ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Botanica et la germination ...
| Etudepsyaudric
| Insolite93